Archives de catégorie : Le Golf de Val-Grand

Ouverture du Golf le 11 Mai et Interview de Jean-Louis SCHNEIDER

Nous avons eu confirmation par le gouvernement et par la FFGolf ces derniers jours, quant à la possibilité d’ouvrir de nouveau les Golfs le 11 Mai.

Le Golf de Val-Grand ouvre de nouveau ses portes tout en respectant les recommandations des autorités.

Visionnez en premier lieu les recommandations générales de la FFGolf présentées par Christophe MUNIESA (Directeur Général de la FFGolf).

Vous y verrez que des marges de manœuvres sont laissées à l’appréciation des directeurs de Golf, Jean-Louis SCHNEIDER nous donne toutes les précisions pour le Golf de Val-Grand.

Interview de Jean-Louis SCHNEIDER

AS : Jean-Louis, tout d’abord comment vas tu et comment se porte le personnel qui travaille au Golf ?

JLS : Nous allons tous bien, et n’avons pas été touché par le Covid-19, je suis resté en contact régulier avec les pros, le personnel de l’accueil et du restaurant. Ils vont bien mais n’ont pas pu travailler jusqu’à présent. Le personnel du restaurant ne va pas reprendre immédiatement le travail car comme tu le sais une interdiction existe encore à ce sujet. Les jardiniers quant à eux ont continué de travailler, je suis très satisfait du travail accompli ces dernières semaines et grâce aux investissements réalisées, à la présence des entreprises de travaux et à la continuité d’activité de l’entretien, vous allez retrouver dès le 11 Mai un parcours en très bon état de mon point de vue.


AS : Heureux d’apprendre que tout le monde va bien,et très curieux de constater tout cela prochainement, peut-tu nous résumer ce qui a été entrepris pendant la fermeture ?

JLS : Tout d’abord la finalisation des travaux de drainage entamés et interrompus par le mauvais temps en début d’année, également la travaux de mise à plat des aires de départs, et la pose des plaquages, ça a commencé à reprendre, et ils sont praticables à moins de gros orages. Nous avons profité de la fermeture pour réaliser des carottages et sablages beaucoup plus importants que d’habitude, permettant d’améliorer la perméabilité des greens aux futurs traitements.


AS : Parfait Jean-Louis, parlons un peu de l’activité, tu n’as eu aucun client depuis le 16 Mars, comme se porte la SEGB.

JLS : Je ne te cache rien, c’est compliqué, 2 mois sans rentrée d’argent et les factures qui continuent d’arriver. Les prochains mois vont continuer d’êtres durs, nous avons eu beaucoup d’annulations par des entreprises, des compétitions sponsorisées, des mariages et autres événements, sans compter la restauration dont nous ne savons pas encore si elle pourra ré-ouvrir avant l’été.


AS : Nous comprenons tout cela Jean-Louis, néanmoins nos membres et au delà les abonnés au Golf n’ont pas pu jouer à cause du confinement depuis le 16 Mars, as-tu prévu un geste à leur attention ?

JLS : Oui cela me semble normal, je ne pourrai pas rembourser des mois non joués, mais nous allons proposer à chacun de faire avec un choix : re-créditer sa carte de practice avec une date de validité allongée, sur le même principe avec la carte un crédit au bar-restaurant, la possibilité de joueur le WE pour les abonnés 5/7 cet été, la possibilité d’inviter gratuitement un certain nombre de fois des amis, ou encore par solidarité avec le club ne rien demander.


AS : Cette possibilité de choix est une bonne chose il me semble et permettra à chacun d’avoir une compensation adaptée à son usage. J’adhère !
Peux-tu nous en dire plus sur l’organisation mise en place à l’accueil du Golf de Val-Grand ?

JLS : Nous avons eu le temps de réfléchir à tout cela et nous sommes concertés avec les pros et l’équipe de l’accueil ce samedi, voici le principe arrêté à ce jour, mais nous sommes pragmatiques s’il faut s’adapter nous nous adapterons et ferons des ajustements en temps voulu.
La priorité est donnée à la santé et la sécurité du personnel et des clients. Et compte-tenu des recommandations qui nous ont été faites l’accueil des clients au club house n’est pas ouvert librement.
La présence à l’accueil est assurée afin de renseigner par téléphone nos clients, de prendre les réservations (mais si vous le pouvez faites le par internet), d’ouvrir à la demande les casiers des chariots et d’ouvrir les toilettes en cas d’urgence.
Mais également 1 par 1 vous pourrez vous rendre à l’accueil pour rechercher vos cartes de practice, en respectant les principes de distanciation physique.


AS : Et pour jouer sur le parcours ?

JLS : Nous restons pour le moment sur la base d’un départ jusqu’à 4 personnes toutes les 8 minutes en semaine et 10 minutes le week-end. Les joueurs sont invités à respecter en permanence 2 mètres de distance entre eux.


AS : Et sur les greens ?

JLS : Vous pouvez vous donner vos putt à 60 cms, ça se fait en partie entre amis ! et si vous rentrez vos putts de loin et bien temps mieux ! Nous avons essayé plusieurs systèmes et celui qui nous a le plus convaincu c’est une simple mousse au fond du bogey, et qui permet de ramasser sa balle à 2 doigts ou avec son putter sans abîmer le trou. En tout état de cause on ne touche plus au drapeau, de même les râteaux dans les bunkers ont été retirés. Effacer au mieux les amas de sables et vos traces avec vos chaussures ou le dos d’un club pour le prochain qui s’y aventurera.


AS : Et les cours ?

JLS : Nous avons échangé avec les Pros, les cours individuels peuvent reprendre sur rendez-vous. Pour les cours collectifs, nous avons limité ceux-ci à 8 élèves, ce qui permet à la fois un bon apprentissage et une gestion du groupe plus attentive notamment à faire respecter les distances physiques entre élèves et entres les élèves et le pro.


AS : Pour l’Ecole de Golf ?

JLS : Encore soumis à l’accord de la Mairie, une demande sera transmise dans ce sens, nous tiendrons les parents informés dès réception d’un accord.


AS : Peux-t-on venir s’entraîner ? si oui y-a-t-il des conditions particulières ou des limitations.

JLS : S’échauffer avant de partir sur le parcours reste prioritaire, en effet afin d’éviter les blessures il est toujours préférable de s’échauffer. Cet échauffement ne doit pas durer plus de 10 minutes sinon c’est de l’entrainement. C’est pourquoi les 4 premiers tapis sont réservés aux joueurs qui vont sur le parcours. Les autres tapis sont libres. Nous n’en sommes pas encore à réserver des créneaux pour l’entrainement et nous faisons confiance à votre bon sens pour que cela se passe bien pour chacun. Nous aviserons si nous voyons des dérives.


AS : Jean-Louis merci pour toutes ces précisions que puis-je te souhaiter ?

JLS : La santé le plus longtemps possible pour mon équipe et mes proches !

Photos du parcours

Le Golf de Val-Grand propose un parcours de 18 trous, par 71, dessiné en 1991 par Michel Gayon. Un parcours qui a bien évolué au fils des années, faisant progressivement oublier la présence des lotissements qu’il traverse.


Un parcours aux bunkers florissants (80) et 4,5 hectares, soit 8 trous bordés d’eau. De grands tees de départs permettent de moduler la difficulté en fonction du niveau de chaque joueur.

Haute définition

Vues aériennes du parcours

Végétation de Printemps

Végétation d’Automne

Petits matins

Panoramiques

Travaux aires de départ 2020

Les travaux sur les aires de départ avancent bien pendant le confinement imposé à la population, et la fermeture du parcours par décision des pouvoirs publics.

L’entreprise chargée des travaux est restée mobilisée, les livraisons ont pu avoir lieu et le parcours change un peu plus chaque jour.

Plaquage au trou 17

Entretien et Travaux sur le parcours pendant la période de confinement

Pendant le confinement imposé à la population, et la fermeture du parcours par décision des pouvoirs publics, l’entretien et les travaux sur le parcours continuent.

La nature n’attend pas. Le parcours reprend des couleurs, les bourgeons sortent.

Tonte sur le trou 4
Tonte Putting Green
Arrosage Putting Green
Les bernaches entre le trou 15 et le trou 1
Les bernaches sur le trou 10
Départ du trou 15

Prenez soin de vous et de vos proches.
A bientôt sur le parcours.

Information Coronavirus COVID-19

Suite aux annonces gouvernementales du samedi 14 Mars à 19h30 par le 1er ministre Mr Edouard PHILIPPE, et notamment à l’obligation de fermeture des ERP (Etablissements Recevant du Public) non indispensables à la continuité de la vie de la Nation.

Parution au Journal Officiel du 14 Mars

Et compte tenu d’une nouvelle parution au Journal Officiel le 16 Mars et de la réception d’un mail du Président de la FFGolf.

L’ouverture des structures golfique, n’est plus autorisé à compté de ce jour.
En effet la catégorie PA (Etablissement de Plein Air), entre cette fois-ci dans les critères.

Parution au Journal Officiel du 15 Mars complétant celui du 14 Mars.

CLUB-HOUSE : FERMÉ

Le Club House est fermé au public à compter du 15 Mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre, bien que le décret actuel parle d’une date allant jusqu’au 15 Avril 2020.

Le personnel de l’accueil du Golf sera présent sur place mais ne sera pas en contact avec les clients.
Le bar, le restaurant, les vestiaires sont également fermés.
Le local à chariot fera l’objet d’une ouverture à la demande, et nous demandons que les affaires n’y soient pas entreposées au retour, afin que vous puissiez disposer de votre matériel si la situation devait changer.

PARCOURS et PRACTICE : FERMÉ

Les infrastructures golfiques (Parcours et Practice) ferment à compter du 15 Mars. Voir plus haut le journal officiel du 15 Mars.

Ces mesures sont susceptibles de changer à tout moment et non sont pas contractuelles.

COMPÉTITIONS et ANIMATIONS : ANNULÉES ou REPORTÉS

Les compétitions Nationales et de Ligue ont toutes été annulées jusqu’au 31 Mai 2020, information reçue par mail de la FFGolf le 13 Mars.

De même les compétitions et animations prévues en ce début d’année avec l’ASGVG sont toutes annulées en accord avec l’Association Sportive, et seront reportées lorsque cela sera possible.

Consignes Sanitaires au 14-03-2020

Site Information Gouvernementale Covid-19
Site Sante Publique France

Enfin nous faisons appel à l’esprit citoyen et à la responsabilité de chacun pour respecter les consignes sanitaires.

Le ministère des Solidarités et de la Santé actualise ses recommandations régulièrement pour protéger votre santé et vous recommander les bons gestes à adopter face au Coronavirus COVID-19.

Face aux infections, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

J’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au Covid-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation.

Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15.

Jean-Louis SCHNEIDER
Président SEGB-VG
Cyril MIGNON
Président ASGVG

Vêtements 2020

Vous avez été nombreux a commander des vêtements logotés en 2019.

Afin d’actualiser ou de compléter votre tenue nous vous proposons les mêmes vêtements qu’en 2019.

Les prix n’ont pas changé pour la plupart sauf pour les pantalons déperlants qui passent de 42 à 44 €.



Pour les polos en option un logo Val-Grand complémentaire dans le dos.

Pour commander rien de plus simple, imprimer le bon de commande ci-dessous, complétez avec vos noms prénoms, tailles et modèles souhaités, et remettez ce bon avec votre règlement à l’accueil du Golf.



Une fois les commandes rassemblées, nous passerons commande.



Bon de Commande Homme

Bon de Commande Femme

Ligne de Vêtements Logotés 2020

Entretien du Parcours

Une nouvelle section vient d’ouvrir sur le site web de l’AS, et parlera de l’entretien d’un parcours de Golf. Vous pourrez la retrouver sous le menu “Le Golf de Val-Grand / Entretien du Parcours”.

Ce 1er article, très bien écrit est un extrait d’un magazine de golf bien connu. Bonne lecture.

Le vert intense n’est pas forcément la couleur naturelle d’un parcours de golf. Mais c’est la teinte que la plupart des joueurs s’attendent à trouver, associant le vert profond à un parcours bien entretenu«Selon la graminée, la nature du sol ou le niveau de qualité recherché, les parcours auront des besoins en eau, en fertilisation ou en opérations mécaniques très différents d’un parcours à l’autre».

La mission principale du greenkeeper est donc de s’adapter à la graminée de son parcours et à ses contraintes. Ainsi la paspalum ou le bermuda que l’on trouve sous les latitudes chaudes n’aura pas les mêmes besoins en eau, en tonte ou en engrais que les graminées de nos régions tempérées. «Entretenir à l’américaine, un links , c’est-à-dire sur-arrosé et sur-fertilisé, serait une aberration».

Car malheureusement, le greenkeeper est souvent considéré par le golfeur comme un empêcheur de golfer tranquille qui programme des carottages, verticut et scarification à tout bout de champs ! Or il ne faut pas oublier que le gazon est un organisme vivant qui peut tomber malade ou être stressé, par les conditions climatiques ou par une trop forte fréquentation. Les traitements et opérations qu’ils soient préventifs ou curatifs sont donc indispensables.


De la même manière, il faut aussi accepter que le parcours ne soit pas toujours aussi beau que l’on aimerait, ni les greens aussi roulants. «Chaque végétal a son point bas et notamment en hiver, le rôle du greenkeeper est de maintenir le gazon en bon état, prêt à repartir».

En effet l’intendant de parcours se livre à une compétition permanente avec la nature où alternent le chaud et le froid, la sécheresse et l’humidité, le vent et les bactéries, sans compter les dégâts des lapins, sangliers, taupes et autres bestioles.

Trouver le bon équilibre entre les besoins esthétiques et golfiques de son tracé et les besoins du sol et du gazon est le numéro d’équilibriste auquel doit se confronter le greenkeeper. Sans compter que celui-ci doit souvent composer avec une architecture qu’il n’a pas choisie… En effet c’est dès la conception d’un parcours que certains paramètres liés à son entretien sont définis. La taille, la forme ou l’élévation des départs, des greens ou des bunkers va jouer directement sur la future maintenance et sur le coût de celle-ci. Car au final, on en revient toujours à un problème de budget. Les parcours des années 1980, à l’architecture grandiose et plantées de graminées américaines nécessitent des moyens énormes, avec des opérations type verticut ou top-dressing, aussi bien sur les greens que sur les fairways et des besoins en eau et en fertilisation déraisonnables. A défaut d’un tel entretien, et donc de green-fees aux tarifs revus à la hausse, le résultat est la plupart du temps décevant.

Définir le budget idéal pour l’entretien d’un golf est donc très dépendant du type de parcours, de son sous-sol, de la graminée, du standing recherché… Il en va de même du nombre de jardiniers nécessaires. «Pour un parcours difficile à entretenir, en forêt et construit sur un sol terreux, un minimum d’un greenkeeper et de 5 jardiniers sera nécessaire». Un travail qui serait largement allégé si les joueurs étaient plus respectueux du parcours. En effet, relever un pitch ou un divot, est une action simple et rapide sur le moment, mais qui va demander beaucoup de travail et de temps à l’équipe d’entretien après coup. Chaque golfeur pourrait ainsi être un greenkeeper à son échelle. Car au final, le golfeur comme l’intendant de parcours ont un but commun, avoir le meilleur entretien possible afin d’y jouer au golf dans les meilleures conditions.


Les départs

Il faut avoir les pieds à plat. Il n’y a rien de pire qu’un départ en forme de bol renversé. La surface doit donc être plane et régulière, et assez vaste pour varier les positions des marques de départ.

Après chaque diffusion du Masters, on voit réapparaître le syndrome Augusta. Les golfeurs et présidents de clubs ont vu un parcours manucuré à l’extrême et ne rêvent plus que de tontes croisées, de départs au cordeau et de rhododendrons à foison. Or un golf est un terrain de sport et pas un parc, l’aspect esthétique ne doit pas prendre le pas sur la qualité elle-même.

Au niveau du greenkeeping lui-même, les formes ovoïdes et de grande taille permettent une tonte facile. Au contraire les formes carrées ou les petites surfaces nécessitent une tonte à la simplex, ces tondeuses à main, très maniables et à la qualité de tonte parfaite. Ces dernières nécessitent aussi plus de temps et de main d’œuvre.

Tonte entre 8 et 15 mm de hauteur (10 à 12 mm en moyenne)

Fréquence : de 1 à 4 fois par semaine et en saison, 2 fois par semaine en moyenne.


Les fairways

La balle doit être portée en permanence par un tapis végétal homogène. Cela évite d’avoir à placer la balle. La hauteur de tonte ne doit pas être trop élevée afin que la balle ait de la roule. La plupart du temps, la tonte est faite en aller-retour, aussi appelée black & white, en référence à l’alternance des bandes de tonte (sombre et clair). Certains golfs pratiquent les tontes croisées. L’esthétisme est le principal intérêt de cette technique, qui nécessite aussi plus de temps. Sur les fairways très bosselés, cela permet de tondre les brins dans plusieurs sens et donne donc une tonte plus homogène. La principale opération mécanique effectuée sur les fairways est l’aération. A cause du feutre qui l’étouffe, le gazon est toujours en manque d’air. C’est aussi ce feutre qui est à l’origine des zones d’eau fortuite. Des opérations de sablage ou de top-dressing peuvent être entreprises, mais elles sont assez coûteuses à cause de la surface importante que représentent les fairways sur 18 trous, en moyenne 10 hectares.

Un tapis végétal brulé en été n’est pas le signe d’un mauvais entretien. Aujourd’hui seuls les links arrivent à faire passer l’idée qu’un fairway n’est pas forcément vert en été. Un fairway peut être brun si sa surface et son port restent homogènes. Les bons joueurs apprécient ces sols un peu fermes où il faut un bon contact de balle.

Tonte entre 12 et 20 mm de hauteur (15 à 16 mm en moyenne)

Fréquence : de 1 à 4 fois par semaine et en saison, 2 fois par semaine en moyenne.

Les greens

Les golfeurs ne jurent en général que par leur vitesse. Les pros jugent plutôt un green sur la qualité de sa roule, à savoir un green qui tient bien la ligne et qui ne sautille pas… Si en plus il est rapide tant mieux. Une bonne tenue de ligne est un savant dosage entre brossage, roulage, irrigation et top-dressing. Un green se doit aussi d’être ferme, ne pas trop pitcher et offrir une grande variété de positions de drapeaux.

On notera d’ailleurs que la plupart des grands parcours sont entretenus comme des links (greens fermes, pas trop d’arrosage…). Au niveau de la tonte, deux écoles s’affrontent : avec la triplex, ces grosses tondeuses autotractées de 800 kilos, rapides et économiques et la simplex, une tondeuse à main, souvent détrônée par le triplex pour des raisons budgétaires. Or la simplex revient en force, notamment au Golf National, grâce à ses nombreux atouts. Celle-ci procure une qualité de coupe incomparable, elle ne compacte pas les greens car elle pèse moins d’une centaine de kilos, ses rouleaux permettent de rouler les greens et ses fines bandes de tonte confèrent un meilleur aspect visuel. Son seul inconvénient est d’être chronophage pour l’équipe de greenkeeping.

Si le putting green a souvent l’air de qualité différente des greens du parcours, cela est dû à une sur-fréquentation, qui limite le nombre d’opérations d’entretien réalisées et un tapis végétal plus sollicité. Le green est la partie du terrain la plus fragile et la plus exposée aux maladies, aux excès ou manque d’eau, au stress, aux pitchs, au feutre… Il est préconisé d’avoir un practice green pour l’entraînement, l’école de golf et les initiations et un 19e green, réservé aux joueurs avant une compétition.

Tonte entre 3 et 6 mm de hauteur

Fréquence : de 3 à 7 fois par semaine

Les bunkers

Petits et profonds comme les pots bunkers écossais ou pentus et en trèfles comme ceux de l’architecte Robert Trent Jones, l’entretien de ces bunkers n’est pas mécanisable. Les premiers ne se ratissent qu’à la main et les abords des seconds se tondent à la flimmo avec des découpes de bunkers assez difficiles.

Les bunkers que l’on trouve sur les links sont faits par superposition de strates de gazon et doivent être refaits tous les 3 à 5 ans. Le grain ne doit pas trop gros et un bunker doit être régulièrement rechargé en sable. Il faut alors que le sable ait le temps de se compacter d’où l’importance du taux d’humidité.

Trop humide, la balle plugera dans le sable, trop sec, le sable se déstructure. Les bunkers de green ont l’avantage de profiter de l’arrosage automatique des greens, ce qui permet de tasser légèrement le sable.


Les roughs et sous-bois

Pour des raisons commerciales, les golfs ont tendance à couper de plus en plus les roughs et élargir les fairways afin d’accélérer le jeu. Un bon rough doit pénaliser un mauvais coup, mais on doit pouvoir y retrouver sa balle. L’idéal est d’utiliser des graminées touffues mais peu denses au pied. Les roughs peuvent aussi être des zones naturelles, où subsistent les écosystèmes d’origine et intégrées à l’environnement. Donc avec un entretien minimum. Quant aux sous-bois, ils doivent aussi être suffisamment nettoyés pour que l’on puisse y retrouver sa balle et les branches basses élaguées afin de pouvoir monter le club à mi-hauteur.

Tonte du pre-rough entre 30 et 70 mm de hauteur

Tonte du rough, aucune limite

Lexique

Le feutre est une accumulation en surface de matière organique plus ou moins décomposée. Son excès, aussi bien sur les greens que sur les fairways, empêche les échanges liquides et gazeux nécessaires à la vie du gazon. Pour lutter contre le feutre, plusieurs opérations existent, dites d’aération, et énumérées ci-dessous.


Le verticut est une opération mécanique où de multiples couteaux coupent et extirpent le feutre.

Fréquence : en période de pousse, 3 à 10 fois par an.

La scarification est une opération d’aération par incision à l’aide de lames.

Fréquence : hors période sèche, 2 à 5 fois par an. Et plus si scarification de type spike avec de petites lames moins profondes.

Le carottage est une opération consistant à retirer des carottes de terre à l’aide d’emporte pièces ou louchets afin d’extirper du feutre.

Fréquence : pas de période définie, opération lourde qui dépend de l’état du gazon, de la météo, des moyens du golf et du calendrier des compétitions. 1 à 2 fois par an.

Le sablage est un apport de sable en remplacement des «        carottes » du carottage.

Fréquence : comme le carottage.

Le top-dressing est un apport léger en sable pour améliorer la planimétrie et l’aération du feutre.

Fréquence : toute l’année, en fonction de l’état du feutre, 3 à 15 fois par an.

Travaux de Drainage 2020

Afin d’améliorer le parcours des travaux de drainage commencent le jeudi 9 Janvier 2020, ces travaux vont durer 1 à 2 semaines selon la météo et consistent à déposer 1.450 tonnes de graviers et 500 tonnes de sables sur les fairways.



Cher amis golfeurs, nous vous demandons de bien vouloir être indulgents pendant ces travaux et des respecter les équipes de travaux et les machines.

Une fois les travaux de drainage terminés, l’accès au parcours sera de nouveau autorisé aux chariots et voiturettes selon la météo.


La direction du Golf vous remercie pour votre compréhension et votre coopération.

Changement Tarifaire 2020 – Golf de Val-Grand

Nous avons tous reçu un mail le 13 décembre 2019 de la part du Golf intitulé Cotisation annuelle 7/7 2020.

Celui-ci à provoqué de nombreuses interrogations et réactions des membres AS et non membres d’ailleurs ces derniers jours.

Chacun aura dans les prochaines semaines à se positionner individuellement par rapport à la nouvelle politique tarifaire du Club de Val-Grand.

Afin que chacun puisse en toute connaissance réfléchir et arbitrer voici quelques informations complémentaires que nous vous livrons et qui sont issues d’une réunion organisée dimanche 15 décembre à 10h, avec les membres du bureau de l’AS, les capitaines des animations semaines et jean-louis Schneider.

Cette réunion a été l’occasion pour jean-louis d’expliquer les critères économiques qui l’on conduit à nous écrire ce courrier, dont l’impact le plus significatif est la disparition à la vente du tarif 5/7, mais également la disparition d’un certain nombre d’animations semaine. Jean-Louis est conscient de l’impact de ses décisions sur la clientèle et l’assume pleinement. Sa réflexion intègre également une prévision de départs du club significatif.

Concernant ce 1er point, le mail n’est pas clair et est sujet à interprétation, le terme : “Les contrats appelés « semainier » sont supprimés dès le 1er janvier”, signifie qu’ils ne sont plus proposés à la vente et ne peuvent donc faire l’objet d’un renouvellement. En revanche ils courent toujours jusqu’à leur échéance contractuelle, et dans le mois précédent cette date, une proposition de prolongation au tarif 7/7 prorata-temporis du délai à courir jusqu’au 31 décembre 2020 sera transmise par le Golf. Chaque personne pourra alors bien sûr conclure ou non.

La méthode de renouvellement ou non est exactement la même pour les membres 7/7 qui sont actuellement engagés jusqu’à leur échéance contractuelle, et qui recevront une proposition dans le mois précédent cette date, une proposition de prolongation au tarif 7/7 prorata-temporis du délai à courir jusqu’au 31 décembre 2020 sera transmise par le Golf. Chaque personne pourra alors bien sûr conclure ou non.


Cela aura pour effet de synchroniser tous les contrats de vente des membres sur l’année civile. Un nouvel arrivant en cours d’année se verra proposé un contrat prorata-temporis du délai à courir jusqu’au 31 décembre de l’année.

Concernant le sujet des animations semaine, il a été précisé lors de la réunion du 15 décembre que certaines seraient suspendues pour 2020 : La Francilienne et le Challenge Leprêtre. Thierry Roudaut et Alain Bouvier s’occupent de prévenir amicalement leurs homologues des autres clubs, tandis-que Jean-Louis s’est engagé à communiquer par écrit auprès des directeurs des autres golfs engagés dans ces compétitions afin d’expliquer son choix et cette situation que nous espérons temporaire.

L’Hivernale n’est pas concernée par cette mesure, elle peut continuer de même que les animations dites internes que sont l’Eclectic, le Scramble à 2, la Winter Cup, la Dagobert, la Fête de l’AS, Pingouins-Manchots ainsi que le championnat du Club.

Il est envisagé également de pouvoir déplacer certaines épreuves en WE, et d’en ouvrir certaines aux extérieurs, cette proposition reste à discuter au cas par cas entre le responsable de l’épreuve, le responsable des animations et le club.

En espérant avoir pu fournir à l’ensemble des membres un éclairage plus complet de la situation.


Très amicalement, votre dévoué président.

Cyril MIGNON

Nouveau bâtiment Zone Practice

Jean-Louis SCHNEIDER nous a transmis il y a quelques jours, la maquette du nouveau bâtiment Zone Practice. Nous vous laissons découvrir ce magnifique bâtiment qui sera la 1er d’un projet ambitieux de transformation des infrastructures du Golf de Val-Grand.

Usages de ce nouveau bâtiment

Ce nouveau bâtiment positionné entre le practice actuel et l’étang aura plusieurs usages :

  • 125 m² : local stockage sacs / batteries / chariots pour les membres
  • 8 m² : local nettoyage matériel
  • 85 m² : garage voiturettes – préparation & chargeurs
  • 30 m² : local association sportive
  • 12 m² : buvette et local de stockage
  • 15 m² : toilettes
  • 100 m² : Terrasse buvette donnant sur l’étang

Plans et vue architecte en avant-première

Planning de réalisation

La construction devrait démarrer début Janvier et devrai être terminée pour le 20 Avril 2020.

Vêtements 2019

Vous avez été nombreux a nous solliciter ces derniers mois à propos d’un réassort sur les vêtements logotés Val-Grand. Nous avons récemment consulté un nouveau fournisseur capable de nous réaliser les mêmes vêtements que ceux faits en 2018, les prix restent très intéressants.

  

Petite nouveauté pour les messieurs, la possibilité de choisir en option un logo Val-Grand complémentaire dans le dos.

Pour commander rien de plus simple, imprimer le bon de commande ci-dessous, complétez avec vos noms prénoms, tailles et modèles souhaités, et remettez ce bon avec votre règlement à l’accueil du Golf.

Une fois les commandes rassemblées, nous passerons commande.

  

Bon de Commande 2019